Association TOURVILLE

Le chantier de construction du Jean-Bart

L’installation sur le site

La construction de cette cathédrale maritime à taille réelle a été engagée en fin d’année 2002 (année du tricentenaire de la mort de Jean Bart) sur un terrain privé aménagé à cet effet en bordure du port historique de Gravelines.

Les bois pour la construction

Afin de se fournir en chênes pluricentenaires de dimension hors norme, un partenariat a été élaboré avec l’Office National des Forêts (agence Picardie). Une fois repérés dans les coupes, les chênes pouvant convenir à la construction du Jean-Bart sont abattus puis, après validation, envoyés en scierie à Leisele (Belgique) pour être équarris sur deux faces et transportés pour façonnage sur le chantier Tourville à Gravelines.

L’évolution de la construction

L’assemblage des premiers éléments de la quille a été réalisé en avril 2003 à partir de quatre chênes pluricentenaires provenant de la forêt de Mormal (région de Maubeuge).
Depuis, les travaux de construction du Jean-Bart ont progressé de 2005 à 2012 avec le façonnage de l'assemblage de nouvelles structures dont les plus spectaculaires (étrave de 12 m de haut, étambot de 11 m de haut et arcasse avec ses allonges de 17 m de haut) ont fait passer le vaisseau dans sa troisième dimension. L'année 2012 a été consacrée au façonnage et à la pose d'une dizaine de couples (constitués des genoux et des premières allonges) au niveau de la partie centrale du vaisseau, donnant un aperçu de sa largeur (15 m).